Babblecircus.com » FInance » Investissement immobilier locatif : quels sont les dispositifs de défiscalisation ?

Investissement immobilier locatif : quels sont les dispositifs de défiscalisation ?

Acheter dans l’immobilier locatif est l’une des meilleures solutions pour avoir des revenus réguliers. Vous avez la possibilité de profiter de réductions d’impôts très intéressantes. En effet, le gouvernement a mis en place des dispositifs de défiscalisation incitant à l’investissement dans l’immobilier locatif. Voici un petit tour d’horizon sur ceux-ci.

La loi Pinel

C’est le système le plus populaire et le plus utilisé. Il consiste à réduire l’impôt sur le revenu d’un bien immobilier neuf. Ce dernier doit être loué à un loyer modéré. La loi Pinel n’est applicable qu’à deux logements au plus dans l’année. Vous ne pouvez investir que 300 000 euros et 5500 euros par mètre carré.

Un certain nombre de conditions sont tenues d’être respectées pour profiter de la réduction d’impôt. Il faut que le bien se retrouve dans une zone en tension foncière A, A bis ou B1. Selon la durée de votre accord, les exonérations d’impôts ne sont applicables que durant 6, 9 ou 12 ans. Celles-ci s’élèvent à 12, 18 ou 21 % de votre investissement. Cependant, la réduction ne peut pas dépasser les 63 000 €.

Le dispositif Censi-Bouvard

Il ne concerne que les logements neufs meublés dans une résidence de services. Il s’agit de ceux qui accueillent les personnes âgées, les handicapés ou les étudiants. Il est nécessaire que vous achetiez ces biens avant le 31 décembre 2021. Vous n’avez droit à la réduction de ce dispositif qu’en vous engageant à louer ces biens durant 9 ans.

De plus, la limite du coût de votre investissement est fixée à 300 000 €. Vous profitez ainsi d’un abattement sur impôt de 11 % HT et du recouvrement de la TVA à 20 %. Par ailleurs, vous pouvez désigner un représentant légal qui se charge de la gestion de la location du bien. Vous avez également la possibilité de demander le report de votre réduction pendant 6 ans.

La loi Malraux

Pour une défiscalisation plus considérable, privilégiez l’investissement en loi Malraux. Il permet de réduire votre impôt sur le revenu de 22 à 30 % du coût des travaux de rénovation. Pour en profiter, vous devez acheter un immeuble classé et localisé dans certaines régions. Le plafond du montant de la restauration est de 100 000 € par an.

Cette exemption n’est applicable que durant 4 ans consécutifs au plus. En plus, la part déductible est définie selon la situation géographique de la bâtisse. Il faut également qu’elle soit louée durant 9 ans après les travaux.

Le dispositif Denormandie

Ce dispositif est semblable à loi Pinel, mais ne concerne que les biens anciens et en ruine. Ceux-ci doivent se situer dans certaines villes éligibles par le plan d’action « Action Cœur de ville ». Pour bénéficier des réductions de Denormandie, vous devez acquérir votre immeuble entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2022.

Les travaux de restauration sont tenus d’être réalisés par un professionnel. Le coût de ceux-ci doit correspondre à au moins 25 % du montant d’achat. De plus, les réductions sont de :

  • 12 % sur 6 ans,
  • 18 % sur 9 ans,
  • 21 % sur 12 ans.

Elles sont praticables sur le prix de votre investissement. Il est question du prix d’achat auquel s’ajoutent les frais de notaire et le montant des rénovations.