Babblecircus.com » Divers » Association française de téléassistance : que fait-elle ?

Association française de téléassistance : que fait-elle ?

La téléassistance est un service d’assistance au téléphone disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Que vous soyez, âgés, isolés ou handicapés, cette assistance à distance vous permet d’être immédiatement en contact avec quelqu’un en cas de malaise sanitaire. Une écoute aimable vous est offerte pour vous assister et prévenir les secours en cas de besoin. L’Association française de téléassistance (AFRATA) intervient précisément dans ce domaine et regroupe les grands acteurs de ce métier. Voici un focus sur l’Association et ses principales missions.

L’Association française de téléassistance : qui est – elle ?

L’Association française de téléassistance (AFRATA) a été créée en 2005. L’association a déjà en son sein les principaux opérateurs du marché notamment. On cite entre autres :

  • Vivons alerte,
  • Attentive,
  • Assystel,
  • CDTS,
  • Custos,
  • Doro,
  • Europ assistance,
  • Filassistance,
  • Filien,
  • Intervox legrand.

Ces acteurs représentent près de 80 % des utilisateurs de téléassistance en France. L’Association française de téléassistance est particulièrement reconnue par les organismes normatifs, les pouvoirs publics et les collectivités.

Quelles sont les principales missions de l’Association française de téléassistance ?

L’objectif principal de l’association est de réunir les grands professionnels du marché autour d’une charte collective. Cette dernière prend en compte la vision commune des membres pour assurer un service de meilleure qualité et l’éthique indispensable.

Sur la base des valeurs partagées par ses membres, l’Association contribue au respect strict des règles déontologiques d'une part. D'autre part, elle travaille au respect de la vie privée des bénéficiaires. L’association a quatre principales missions :

La réflexion

Sa première mission consiste à promouvoir la réflexion des opérateurs de téléassistance sur le marché français et ses spécificités. Cela permettra de mettre en place et de pérenniser de bonnes pratiques.

La force de proposition

La deuxième mission consiste à créer auprès des acteurs directs et indirects du secteur de l’assistance, une capacité et un dynamisme à faire des suggestions. Ils pourront ainsi proposer des améliorations pour le bien de tous.

La promotion de l'expertise

La troisième mission se focalise sur la promotion et l’évolution du métier de téléassistance ainsi que le service apporté par les opérateurs aux personnes en France. Il faudra aussi effectuer un contrôle sur les différentes composantes du marché.

Le respect de la déontologie

La quatrième et dernière mission de l’association est de garantir le respect de la déontologie et contraindre les opérateurs de téléassistance membres de l’AFRATA à observer les critères de qualité définis dans la charte collective.

Les critères de qualité de services fixés par l'association

Les critères pour un service de téléassistance de qualité selon l’AFRATA sont très stricts. D'abord, l’opérateur est tenu de présenter une documentation formelle et accessible. De même, il doit avoir un profil qui correspond au service de la personne et ses prix doivent être « hors déduction éventuelle d’impôts ».

L’opérateur doit également donner une prestation de SAV adaptée permettant la continuité du service de téléassistance. Le contrat doit en outre, faire clairement état de la durée d’engagement, des clauses de résiliation et fournir différents modes de règlements.

D'un autre côté, l’opérateur doit nécessairement demander la mise en place d’un réseau de proximité/solidarité. Pour finir, les membres du réseau de proximité/solidarité doivent être clairement indiqués dans le contrat et doivent tous recevoir de l’opérateur de téléassistance, une fiche qui explique clairement leur rôle.

Avec ces différentes règles de déontologie, vous pourrez facilement choisir l’opérateur de téléassistance qui vous convient. C'est d'ailleurs à cela que sert aussi l'association.